BLOG
Sep 2016

Red-tailed Hawk / Buse à queue rousse


Red-tailed Hawk

Red-tailed Hawk / Buse à queue rousse


Red-tailed Hawk
Navan, Ontario
Acrylic on canvas
10” x 20” - 2016

Spring 2015 - On our way home, Robert and I saw this Red-tailed Hawk standing next to a ruptured bale of hay at the edge of a farmer’s field. Robert always carries his camera, so he took pictures of this handsome bird of prey. We often see Red-tail Hawks in the area east of Ottawa, especially during the spring migration.

Watching Mr. Bateman work with acrylics gave me the desire to learn and experiment that medium. So I painted the Red-tailed Hawk with acrylics to see how it would turn out. Using acrylics is new to me, so if I was not satisfied with the final painting it would still be good practice, and I could always redo the picture in oil.

I love working with oils, and find it challenging to paint with a different medium. Change is not easy. Working with acrylics seems to give me more freedom than with oils, in the sense that the paint dries much more rapidly, which allows me to more quickly fix what does not work.

From now on, I may be tempted to use acrylics instead of oils for some work.

* * *


Buse à queue rousse
Navan, Ontario
Acrylique sur toile
10” x 20” - 2016

Printemps 2015 - En retournant à la maison, Robert et moi avons aperçu cette Buse à queue rousse. Elle se tenait tout près d’une meule de foin brisée sur le bord d’une terre agricole. Comme Robert transporte toujours sa caméra avec lui, il prit quelques photos de ce bel oiseau de proie. Nous apercevons souvent des Buses à queue rousse dans la région de l’est d’Ottawa, surtout lors de la migration printanière.

Surveiller monsieur Bateman peindre à l’acrylique m’a donné le goût d’explorer cette technique. Aussi, j’ai choisi de peindre la Buse à queue rousse à l’acrylique pour voir comment je m’en sortirais. Je me suis dit que si la toile devait “mal tournée” que ce serait quand même une belle expérience et que je pouvais toujours la refaire à l’huile.

J’aime travailler avec l’huile et c’est tout un défi pour moi d’explorer l’acrylique. C’est difficile le changement! Cependant, j’ai été ravie de découvrir la liberté qu’offre l’acrylique. La peinture sèche très rapidement ce qui me permet de corriger et d’avancer plus rapidement dans mon travail.

Je crois bien que dorénavant j’utiliserai l’acrylique au lieu de l’huile pour exécuter certaines toiles.